Lectures de Janvier

5 Fév

Voici une nouvelle rubrique qui présente mes lectures du mois.

 

J’ai débuté l’année avec un bon thriller: Sans un adieu. En fait c’est le 1er livre qu’Harlan Coben a écrit, une lecture facile et prenante, bien écrit on a plus envie de le lâcher!

Résumé: 

Laura et David, l’ancienne top model devenue femme d’affaires et la star de l’équipe de basket des Celtics : un couple béni des dieux. 
C’est en pleine lune de miel que la tragédie frappe : David part nager et disparaît. Sans un adieu. Laura va alors découvrir des secrets bien enfouis…

J’ai continué avec Mapuche, un drôle de nom, en fait c’est le nom d’une communauté arborigène vivant entre le Chili et l’Argentine. Le livre est bien écrit et l’histoire est bien ficelé, on ne s’ennuie pas. Le seul petit bémol pour ce livre est qu’il est un peu violent parfois. Même si le résumé ne m’attirait pas tant que ça c’est une belle découverte.

Résumé:

Jana est Mapuche, fille d un peuple indigène longtemps tiré à vue dans la pampa argentine. Rescapée de la crise financière de 2001-2002, aujourd hui sculptrice, Jana vit seule à Buenos Aires et, à vingt-huit ans, estime ne plus rien devoir à personne. Rubén Calderon aussi est un rescapé un des rares « subversifs » à être sorti vivant des geôles clandestines de l École de Mécanique de la Marine, où ont péri son père et sa jeune soeur, durant la dictature militaire. Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs
tortionnaires…
Rien, a priori, ne devait réunir Jana et Rubén, que tout sépare. Puis un cadavre est retrouvé dans le port de La Boca, celui d un travesti, « Luz », qui tapinait sur les docks avec « Paula », la seule amie de la sculptrice. De son côté, Rubén enquête au sujet de la disparition d une photographe, Maria Victoria Campallo, la fille d un des hommes d affaires les plus influents du pays. Malgré la politique des Droits de l Homme appliquée depuis dix ans, les spectres des bourreaux rôdent toujours en Argentine. Eux et l ombre des carabiniers qui ont expulsé la communauté de Jana de leurs terres ancestrales…

 

J’ai fini par une lecture facile, Projection très privée à Tribeca. C’est gentillet mais pas forcément très intéressant, Si vous ne savez pas quoi lire en attendant autre chose c’est la lecture parfaite sinon vous ne perdrez rien en ne le lisant pas.

Résumé:

Tout juste embauchée par une puissante maison de production cinématographique, Karen pense enfin vivre son rêve. Située à Tribeca, le nouveau quartier à la mode de Manhattan, cette maison est aux mains de Phil et Tony Waxman, des jumeaux sans scrupules. Karen saura-t-elle résister et garder la tête sur les épaules ? Ou devra-t-elle partir si elle tient à sauver son âme ? Une plongée hilarante et époustouflante dans le monde sans pitié des producteurs de cinéma.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :